Wiki Wado

Challenge 33 kumité PPB le 20-11-2011

Challenge 33 kumité au Bouscat (33)

vendredi 4 janvier 2013

Alors que beaucoup avaient programmé un barbecue, ce dimanche 20 novembre 2011, pour profiter des derniers rayons du soleil, les jeunes karatékas de l’USCRD Cenon Karaté étaient à en découdre dès 8 heures 30. Le club présentait une équipe d’« Anciens », comme Angel, Riad ou Sitthichaï, mais aussi des téméraires qui voulaient entrer dans le bain de la compétition « kumité ».

Les 4 tatamis commencent pratiquement en même temps, l’USCRD Cenon Karaté a des jeunes sur 3 tableaux. C’est Guillaume BAILLET qui débute. Lui est plutôt spécialiste du kata, mais il a voulu, cette année, se lancer dans le combat. Il est très concentré, c’est un peu nouveau pour lui ! Il met ses protections bleues et « hajimé ». Après un départ un peu mou, il se ressaisit et revient dans le match. Au bout des 2 minutes, il lui manquera, quand même des points pour aller au second tour, il perd 3 à 5.

Manon GIRARD fait partie des « Téméraires ». Elle a tenté sa chance avec les katas, c’était pas mal, mais aujourd’hui c’est du combat ! Après un échauffement très sérieux, elle se présente sur le tatami en bleu. Sautant et bondissant, Manon utilise beaucoup ses jambes, et elle marque ! Elle remporte son 1er combat : 11 à 8.

Le combat suivant, Manon se débarrasse plus facilement de son adversaire en gagnant 5 à 0. Pour la finale, Manon doit mettre les protections rouges. Elle ne change pas sa manière de combattre, mais son adversaire a de l’expérience et ne laisse pas le temps à Manon de donner des coups. Manon perd la finale mais termine à la seconde place sur le podium, une très belle médaille d’Argent !

Au tour de Steven MICHEL de se protéger en bleu. Steven ne fait pas partie des « Anciens » mais montre beaucoup de volonté à l’entraînement et s’est porté candidat pour les compétitions, cette année. Son 1er combat est très disputé et, à force d’acharnement, il arrive à remporter le combat par 12 à 10.

Après un petit moment de récupération, Steven remet des protections et entre sur le tatami. Le combat prend la même tournure que le précédent, c’est du« coup pour coup ». Mais à ce petit jeu, Steven perd 14 à 17. Il a fait une belle prestation et, avec un peu plus de technique, il pourra viser des podiums !

Pas fini de filmer Steven qu’Anthony AWESSO est déjà avec ses gants et son casque rouges. Lui, le Nounours, a la ferme intention de faire parler la « foudre ». Son 1er combat va nous confirmer sa volonté de bien faire ! En effet, il ne laisse aucune chance à son adversaire et, en moins de temps qu’il faut pour le dire, il gagne 8 à 0 !

Au 2e combat, toujours la même tactique pour Anthony, il fonce. Presqu’une copie conforme au 1er combat, il ne laisse que 2 points à son adversaire. il gagne par 10 à 2. L’heure de la finale sonne, Anthony garde ses protections rouges. Le combat ne lui pose pas beaucoup plus de problème que les précédents, il gagne par 12 à 4, il remporte une très belle médaille d’Or. Notons qu’Anthony gagne tous ses combats avant la limite !

C’est à Riad ATMANI de combattre. Il est en bleu pour son 1er combat. Il démarre sur les chapeaux de roue en marquant plusieurs techniques valant 2 points. A 8-2, nous pensions que le combat était plié, mais son adversaire n’avait pas dit son dernier mot et il remonte à 8 partout. Dans un sursaut d’orgueil, Riad marque le dernier point et gagne. Malheureusement, il se fait battre au 2e tour. La compétition s’arrête là pour lui !

Geoffray OROSZ CLAVERO, notre karatéka de poche, est prêt pour sa 1re compétition officielle. En protections bleues, il se lance dans le grand bain ! Il est un peu perdu mais il avance sur son adversaire, il tente des coups mais ils n’arrivent à destination. Geoffray perd par 0 à 8. Il faut dire que son adversaire sera finaliste. Au repêchage, Geoffray n’a pas plus de chance et perd encore son combat.

Encore une nouvelle compétitrice, Cheïma BOUCHKHACHEKH (Ao) veut tenter sa chance. Au « hajimé » de l’arbitre, elle essaie de marquer des points mais en vain………..Bien que pas très rassurée, elle avance sur son adversaire mais elle perd son combat par 0 à 8. Cheïma n’est pas repêchée. Une expérience à renouveler………………………………….

Angel BOSSI se prépare sereinement, elle a l’habitude des compétitions. Elle s’« habille » en bleu et se met en « Ioï », elle attend l’ordre pour en découdre. C’est parti ! Elle est de suite dans son combat et gagne par 10 à 1.

Au 2e tour, Angel est en rouge et elle ne fait pas plus de cadeaux à son adversaire en enchaînant les « maé géri », recette qui marche car elle gagne 11 à 2. Pour le tour suivant, Angel tombe contre une sociètaire du club de Lanton. Le combat est âprement disputé mais Angel doit s’incliner par 11 à 14. Elle est repêchée. Angel (Ao), un peu énervée de ne pas accéder à la finale, est remontée. Son adversaire va en faire les frais ! Angel ne lui laisse pas beaucoup de chances et gagne 9 à 1 et remporte une belle médaille de Bronze.

Yann MASSELER aimerait renouveler le résultat qu’il a fait, il y a 1 mois eet demie, où il est arrivé jusqu’en finale pour sa 1re compétition officielle en kata ! Le 1er adversaire de Yann n’est pas facile, mais Yann analyse et arrive à marquer pour remporter le combat par 4 à 1. Pour son 2e combat, Yann (Aka) prend les choses en main, il attaque et tente plusieurs fois le « uraken », coup de poing avec le dos de la main. coup très rare chez les Pupilles. Son audace est récompensée car il gagne 6 à 0

Déjà le 3e tour, Yann reste concentré, son adversaire est dur à manœuvrer, normal c’est la demi-finale ! Malgré la rudesse du combat, il gagne 5 à 3 ! C’est l’heure de la finale, Yann (Ao) ne peut s’imposer, son adversaire est toujours sur lui et marque beaucoup de points. Yann, bien que courageux, ne peut rien faire et doit s’incliner par 2 à 11 ! Belle médaille d’Argent qui doit encourager Yann à continuer à travailler.

Valentin GUILLON monte sur le tatami. Il est prêt pour le combat. Il a mis les protections bleues. Valentin ne s’affole pas. Il arrive à placer 2 beaux mawashi géri au visage durant le duel qu’il remporte par 8 à 0.

2e combat, Valentin mène, après quelques secondes par 6 à 0, mais son adversaire revient dans le match. La fin du match est très indécise mais finalement, Valentin arrive à mettre le point gagnant. Valentin 9, son adversaire 8. Pendant le 3e combat, Valentin n’arrive pas à imposer son karaté et se fait battre 2 à 6, mais il est repêché. Pour son combat pour la 3e place, Valentin est en bleu. Il est un peu fatigué et il lui arrive le même sort qu’au combat précédent, il perd 2 à 6. Valentin peut être fier de sa belle 5e place.

Tiens voilà, Sitthichaï SANGKONG, une vieille connaissance ! Pour son 1er combat, P’tit Scarabée (Ao) ne traîne pas trop sur le tatami, il gagne 10 à 2

Le second combat est plus disputé, Sitthichaï essaie de passer différentes techniques, son adversaire s’accroche mais P’tit Scarabée arrive à le faire plier et gagne 6 à 4. Le combat suivant est plus basé sur l’attente et sur l’observation. A ce jeu, Sitthichaï est très fort et il est, une nouvelle fois, vainqueur par 3 à 0. Déjà la demi-finale ! Même stratégie que le combat précédent, les combattants analysent et s’étudient. P’tit Scarabée, après avoir marqué le 1er point, se fait remonter à 10 secondes de la fin. Dans un sursaut d’orgueil, sur le gong, Sitthichaï marque un tsuki visage et gagne 2 à 1. C’est la finale. Le karatéka de l’USCRD Cenon Karaté est prêt. Il commence son combat à 100 à l’heure, menant rapidement 4 - 0 mais son adversaire se ressaisit et remonte au score. La fin du combat est âprement disputée. A la fin du temps réglementaire, le tableau marque 6 à 6, mais l’arbitre déclare P’tit Scarabée perdant !!! Très belle médaille d’Argent.

Voilà une belle journée qui se termine avec de très bons résultats des « Anciens » et des « Nouveaux » pour l’USCRD Cenon Karaté. Un grand bravo à tous !!!

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 85381

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Résultats compétition   ?

Creative Commons License