Wiki Wado
19-02-2012

Coupe Ligue Honneur Kata Kumité PB

Coupe Ligue Honneur au Bouscat (33)

mercredi 9 janvier 2013

Après les 1res qualifications pour la Coupe de France, à Pau (64), où certains des compétiteurs de l’USCRD Cenon Karaté ont eu leur billet pour les « France », ce dimanche 19 mars 2012 donnait une seconde chance à nos petits Samouraïs ! Ils étaient 10 à venir tenter leur chance au Bouscat. La compétition commence par les katas car quelques enfants font les 2 disciplines et il serait dommage qu’ils se blessent en combat et ne puissent pas défendre leur chance en kata……………

Le 1er à se présenter sur les tatamis est Valentin GUILLON. Il commence par Pinan shodan. Malheureusement les 3 drapeaux sont contre lui et perd au 1er tour. Son adversaire va jusqu’en finale et donc, Valentin est repêché. Il choisit de faire Pinan yodan, mais là encore, il doit s’incliner par 0 à 3.

Le 2e Benjamin à se présenter est Steven MICHEL. Il débute sa compétition avec Pinan shodan. Il gagne ce tour par 2 à 1. Au tour suivant, Steven choisit Pinan sandan. Il perd 0 à 3, mais est repêché. Il tente sa chance avec Pinan yodan, mais est battu, une nouvelle fois, sur le même score.

Anthony AWESSO n’aura pas beaucoup plus de chance que ses potes. Il se fait éliminé au 1er tour avec Pinan shodan par 1 à 2.

Notre dernier Benjamin est Guillaume BAILLET. Il fait un bon Pinan shodan mais chez Guillaume, ce qui manque c’est le kimé. Le kimé, c’est la puissance dégagée sur chaque coup. Sa technique ne suffit pas pour remporter des duels. Il perd 0 à 3 avec Pinan shodan.

Nos pupilles rentrent en scéne. C’est Margot PORCHER qui ouvre le bal. Elle présente Heian shodan. C’est un kata shotokan, école enseignée dans son ancien club. Margot est battue par 0 à 3 et ne sera pas repêchée.

Notre avant dernier compétiteur en kata est Riad ATMANI. Riad choisit un kata assez dur pour débuter, Pinan yodan. Malheureusement, il doit s’incliner par 0 à 3, mais peut espérer une revange car il est repêché. Se faisant battre au 1er tour du repêchage par 1 è 2, Riad n’a aucune chance de pouvoir accéder au podium.

Notre dernier représentant en kata est Yann MASSELER. Beaucoup de concentration et beaucoup de maîtrise pour ce jeune karatéka lui permettent de passer les tours tranqillement. 1er tour, il gagne avec Pinan nidan, 3 à 0, au 2nd tour, même score avec Pinan sandan et pour la 1/2 finale, Yann ne change que le kata, Pinan yodan car pour le score, ça ne bouge pas !!

Pour la finale, Yann choisit de reprendre Pinan yodan. Le score est un peu plus serré mais il gagne quand même par 2 à 1. Yann remporte une superbe médaille d’Or. Elle récompense le travail sérieux qu’il fournit lors des entraînements !!

L’après midi débute la compétition « kumité », les combats. Steven Michel s’équipe le 1er, en rouge (Aka). Il regarde un peu comment son adversaire et trouve l’attaque adéquat pour marquer des points, le mawashi geri shudan (au niveau du ventre). Il gagne son combat par 10 à 2.

Si Steven gagne ce combat, il a une place en finale. Son adversaire veut aussi aller en finale. Les 2 combattants se rendent coup pour coup mais, à ce petit jeu, Steven en sort perdant, 8 à 16. Il remporte une belle médaille de Bronze.

Valentin GUILLON n’a pas plus de chance en combat qu’en kata. Il tombe au 1er tour sur plus fort que lui et perd par 1 à 7. Il n’est pas repêché.

Oualid CHOUAÏB ne s’est réservé que pour les combats. Au 1er tour, il tombe sur un sacré client, très technique, très observateur. Oualid se fait contrer sur chacunes de ses attaques, il perd par 0 à 8 mais son adversaire ira jusqu’en finale et donc, il est repêché. Pour son combat pour la 3e place, Oualid, qui a été vexé par le 0 à 8 pris au 1er tour, veut se racheter. Il nous fait un gros combat où les nerfs sont à l’épreuve. Oualid en sort vainqueur par 23 à 15 et remporte une médaille de Bronze bien méritée.

Riad ATMANI n’est pas resté très longtemps sur les tatamis. Il s’est fait battre par 1 à 10, sans être repêché.

Margot PORCHER met les protections Bleues pour son 1er tour. Elle est volontaire, elle attaque mais n’est pas assez précise. Margot perd par 1 à 9.

Chéïma BOUCHKHACHEKH, elle aussi, n’a choisi que les combats et elle a trouvé un sparing partner pour s’échauffer.

Chéïma est remontée comme une pendule, il lui tarde d’en découdre ! Dès que le « hajimé » est prononcé, elle fonce, elle attaque mais son adversaire plus expérimentée, attend et contre. Chéïma continue à attaquer mais en vain et perd son combat par 5 à 11.

Yann MASSELER, notre médaille d’Or kata, se retrouve sur les tatamis. Il met mes protections bleues. Son 1er combat est très incertain. Les coups pleuvent dans tous les sens. A la fin du temps réglementaire, il y a 8 à 8, au lieu de faire une prolongation, l’arbitre demande aux juges de déclarer le vainqueur par décision. A ce petit jeu-là, c’est Yann qui gagne.

Pour la finale, Yann est toujours en bleu. Après un début de combat correct malgré des coups de pieds qui partaient de trop loin et qui n’arrivaient que très rarement à toucher Aka, à 20 secondes du terme du combat, Yann mène. Dans l’euphorie, Yann oublie de regarder le panneau et à 3 secondes de la fin, il se fait égaliser.Nous pensons déjà à la prolongation, mais sur le gong, l’adversaire de Yann place un tsuki jodan (coup de poing visage) et remporte cette finale. Belle médaille d’Argent pour Yann.

Sans les habitués des podiums, déjà qualifiés, l’USCRD Cenon Karaté a la relève qui pointe son nez !! Bravo à tous


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 85381

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Résultats compétition   ?

Creative Commons License